Liège

Un comité de riverains s'est constitué afin que le projet soit revu

OREYE Un comité de riverains, baptisé Vent contraire , se mobilise contre le projet éolien d'Oreye. Le mouvement prend de l'ampleur et, déjà, une pétition circule dans la commune.

Yves Lahaye, un membre du comité, est d'ailleurs allé remettre un dossier très complet lundi après-midi à la maison communale d'Oreye.

"Il s'agit ici de problèmes bien tangibles. Le projet de parc éolien à Oreye est, par sa démesure et sa localisation au milieu de zones d'habitat, le parfait exemple du développement anarchique de l'éolien industriel orchestré par des promoteurs sans scrupule. L'étude d'incidences qui a été réalisée est une mystification honteuse. Elle est partisane, lacunaire et à certains égards mensongère ", explique Yves Lahaye, choqué par le contenu de l'étude d'incidences.

Quatre sites ont été choisis pour accueillir les huit éoliennes. Les membres du comité remettent en cause le nombre des riverains concernés directement par d'éventuelles nuisances.

"Son auteur estime ainsi que 1.500 riverains sont concernés dans un rayon de deux kilomètres. Nous en avons compté 2.600 dans un rayon de 1,5 kilomètre."

Des arguments environnementaux sont venus se greffer aux craintes des riverains. La sécurité est aussi mise en cause.

" La sécurité aérienne civile est, elle aussi, menacée en raison des risques de perturbations des radars de l'aéroport de Bierset. Belgocontrol a émis un avis défavorable" , conclut-il, espérant que la commune soit sensibilisée.



© La Dernière Heure 2008