Liège Ils craignent la construction d'un vaste lotissement
Les autorités communales ont été interpellées ce lundi soir, en début de séance du cosneil communal, par plusieurs riverains du quartier Molinvaux (Xhovémont). La raison de cette interpellation ? Cette crainte relative à la vente de vastes parcelles situées entre les rues du Ventilateur, Molinvaux et des 14 Verges. Non loin des terrains du RFCL.
Comme la rappelé Catherine Renard, Liégeoise qui se chargeait de l'interpellation, ces parcelles sont, depuis des lustres, "classifiées constructibles par le plan de secteur de 1987". Or, depuis toujours, ces parcelles sont affectées à la production maraîchère, certaines parties ayant même été reprises en location par un agriculteur bio.
Nouveauté dans ce dossier : "ces parcelles appartiennent à trois propriétaires qui ont décidé de les vendre. Nous savons que des promoteurs immobiliers s'y intéressent"... le comité de quartier Molinvaux-Naniot s'insurge : "la transformation de ces parcelles n'est pas concevable".
Sans surprise, les riverains n'ont pas manqué de rappeler les engagements des autorités dans le cadre de Réinventons Liège... notamment en matière d'urbanisation raisonnée et de développement de l'agriculture locale.
Parmi les requêtes : pourquoi pas l'acquisition de ces terrains par la Ville ?
Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, s'est voulu plutôt rassurant, indiquant tout d'abord qu'aucun dossier n'existait à cet égard. Plus rassurant encore, cette considération : "on ne peut effectivement pas se fier aveuglément à un plan de secteur vieux de 30 ans".
Pas sûr que les propriétaires le voient sous cet angle. Affaire à suivre...