Liège Liège lance un grand appel pour que des terrains soient occupés par de l’agriculture

On le voit, on le sent… Alors que Liège vit au rythme du festival Nourrir Liège (du 15 au 25 mars), les idées se multiplient pour faire de la Cité ardente une ville tournée vers sa terre. Transition écologique oblige. Mais derrière l’intention, il faut des actes.

"Dans le cadre de Réinventons Liège et de l’actualisation du projet de ville, les Liégeois ont largement plébiscité des projets tels que la végétalisation de l’espace public et la gouvernance alimentaire", explique Maggy Yerna, échevine du Développement territorial. "Déjà, des initiatives ont été mises en place comme le marché du circuit court." Aujourd’hui, un projet plus ambitieux est en pleine éclosion : Creafarm.

Son objectif est clair : une alimentation saine et locale. Et ce que prévoit Créafarm, ce sont des moyens (publics) pour atteindre cet objectif. "Aujourd’hui, en effet, on constate une réelle demande des consommateurs pour des produits locaux mais, dans le même temps, l’accès à la terre reste difficile pour des maraîchers souhaitant produire en ville", expliquent les porteurs du projet. Et ce ne sont pas les petits bacs qui fleurissent çà et là qui combleront la demande…

La Ville a donc décidé de rendre possible cette agriculture urbaine. Comment ? En lançant un appel pour l’occupation d’un vaste terrain… un premier pas. "Ce terrain est situé rue du Ploppe et est vaste de 12.000 m²", se réjouit Jean-Baptiste Jehin, du cabinet du Développement territorial. Un terrain propriété de la Régie foncière qui serait donc… entièrement dédié à l’agriculture urbaine.

...

À qui s'adresse l'offre ?

L’appel à projets Creafarm s’adresse à des maraîchers qui souhaitent développer un projet professionnel d’agriculture urbaine. Le porteur du projet peut donc être une personne physique ou une personne morale… Mais la finalité est bien d’aboutir à un projet viable d’un point de vue économique. L’appel sera lancé le 16 avril via le site https://alimentation-locale.liege.be et les candidats auront jusqu’au 8 juillet 2018 pour remettre leur dossier de candidature. La désignation des candidats aura lieu en septembre ou en octobre pour une mise en œuvre dès 2019.

Dossier complet dans la DH de ce mercredi.