Liège

Le personnel proteste contre le manque d’effectif : d’autres actions prévues

Ce mercredi, le personnel en charge de l’entretien des palais de justice de Liège a entamé une grève de 24 heures. Les personnes se sont rassemblées devant l’aile nord dès 7 h 30 du matin. 

Le personnel proteste contre le manque d’effectif au sein des services. La grève a lieu en front commun, CGSP, SLFP et CSC. 

« Le préavis a été déposé en avril », indique Nathalie Martin déléguée syndicale au SLFP. « Nous avons eu une concertation le 7 mai. L’autorité nous a fait tout une série de propositions qui allaient au delà de nos espérances. Le SPF Justice nous a notamment promis l’engagement de 9,7 personnes. Nous sommes donc retournés vers la base avec ces bonnes nouvelles. Mais lorsque nous avons reçu le procès verbal de la réunion le SPF Justice a avoué s’être trompé. Il ne s’agissait plus de 9,7 engagements, mais bien de seulement 5 personnes. » 

C’est une des raisons qui a décidé le personnel à partir en grève. « Il y a également un problème d’heures en suspend qui ne sont pas redistribuées, un manque de moyens, mais aussi un manque d’équipements, notamment pour assurer le nettoyage des cellules et toute une série d’autres problèmes. » Si le personnel n’obtient pas satisfaction, d’autres actions sont prévues dans les mois à venir.