Liège

Accompagné de sa copine mineure d’âge et enceinte, ils se montrent agressifs

Mamadou, 22 ans, a écopé d’une peine de 50 heures de travail ou 2 mois de prison pour s’être rebellé et avoir porté des coups à des inspecteurs de police. 

 Le 11 mars 2018, Mamadou et sa compagne mineure d'âge déambulaient dans les rues de Liège. 

 L’homme était, selon ses propres déclarations, sous l’effet de l’alcool. Lorsque les jeunes ont croisé une patrouille de police, les inspecteurs leur ont demandé à vérifier leurs identités. 

 Le couple a tenté de se soustraire au contrôle. La jeune fille a commencé à frapper le policier jusqu’au moment où l’inspecteur lui a rendu un de ses coups. Pendant ce temps, Mamadou refusait de répondre aux injonctions des policiers tout en les repoussant.

 Il a tenté de leur porter des coups au point qu’un des inspecteurs a fini par utiliser un spray lacrymogène pour tenter de repousser le violent. Une action qui n’a eu aucun effet… 

 Mamadou a mordu un des inspecteurs et a commencé à l’étrangler ! 

 Des renforts ont été nécessaires pour maitriser le couple. 

 Lors de sa comparution à l’audience devant le tribunal, le prévenu a déclaré qu’il avait beaucoup bu et ne se souvient donc pas de tout ce qu'il s'était passé. Par contre, il avait de bons souvenirs concernant le fait qu’il n’avait pas voulu étrangler un policier, mais qu’il s’était placé de la sorte pour protéger sa copine mineure et enceinte… 

 Le tribunal a estimé que les faits de rébellion, coups et blessures étaient bien établis.