Liège L’automobiliste était sous le coup d’une déchéance et sous bracelet électronique.

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné Michaël, 35 ans, à deux peines, d’un an de prison avec sursis pour un sixième et de 10 mois de prison ferme après avoir été impliqué dans un accident au cours duquel il a renversé un garçon âgé de 17 ans.

Contre toute attente, le juge a estimé qu’il existait un doute concernant la volonté du prévenu de heurter le jeune homme. Pourtant, l’auteur des faits avait une sérieuse raison de s’en prendre à la victime. Il l’avait même menacé de représailles…

En effet, le jeune homme appartenait à un groupe de jeunes, amis du fils de Michaël, qui l’avait corrigé car il portait des coups à sa compagne et son fils.

Dans la nuit du 24 novembre 2017, Michaël aurait dû se trouver chez lui. Sous le coup d’une déchéance du permis et censé être surveillé par un bracelet électronique, il était assigné à résidence. Ce qui ne l’a pas empêché de sortir de son domicile situé à Seraing, qui plus est au volant de sa voiture sur laquelle il avait posé des plaques qui n’étaient pas les siennes.

Il a fait un tour du rond-point avant de se retrouver face à la victime devant laquelle il venait de passer. Il est monté sur le trottoir.

La victime a été heurtée, projetée en l’air puis est lourdement retombée au sol sur la tête. Le jeune homme a été blessé au visage et gardera des séquelles au genou. Selon le parquet, l’auteur a fait deux fois le tour du rond-point pour se retrouver face à la victime et a dévié de sa trajectoire sur la gauche avant de monter sur le trottoir. "Je ne l’ai pas fait exprès", a déclaré le prévenu. "J’ai perdu le contrôle de mon véhicule. C’est un accident. J’avais bu et fumé. J’ai voulu rattraper une bouteille. Je ne suis pas un meurtrier."

Après les faits, Michaël est rentré chez lui pour aller dormir.