Liège

Elles étaient en train de faire une séance photo dans un parc lorsqu'elles ont été surprises

Hussein 48 ans, a écopé d’un an de prison avec sursis pour ce qui excède la durée de la préventive et 800 euros d’amende pour avoir commis un attentat à la pudeur devant deux jeunes filles. 

 Le 1er novembre 2017, vers 16 h 20, deux jeunes filles se sont rendues dans le Parc de la Boverie à Liège pour réaliser un shooting photos. La photographe a demandé à son amie de se positionner près d’un rocher pour prendre une dernière prise de vue. 

 Elle a alors remarqué la présence d’un homme qui se trouvait derrière un buisson. L’homme s’est ensuite approché d’elles. 

 La jeune fille a d’abord pensé que Hussein allait uriner, mais en réalité, l’homme se masturbait en les regardant ! Les deux jeunes filles ont quitté les lieux et ont prévenu la direction du parc. 

 Les services de police ont été avertis. Hussein a pris la fuite, mais une des jeunes filles a réussi à prendre une photo de lui alors qu’il se trouvait de dos. 

 Le suspect a été localisé grâce à la description vestimentaire précise qui avait été faite de lui. Lorsqu’il a été abordé par la police, il était sous l’influence d’alcool mais sans être ivre. 

 Entendu, il a déclaré qu’il pouvait uriner jusqu’à 20 fois par jour. Pas décontenancé pour un sou, il a également déclaré que c’est lui qui aurait pu déposer plainte parce qu’elles l’ont pris en photo sans son autorisation ! 

 Le tribunal n’a pas cru aux dénégations de l’intéressé et l’a condamné pour son comportement…