Liège C’est l’idée du parti Défi qui veut aménager l’îlot Tivoli

Mine de rien, les élections communales approchent à grands pas et chacun lance sa petite idée pour la gestion de la commune où il sera candidat.

À Liège, par exemple et en matière d’urbanisme, le parti Défi prône la reconstruction symbolique du chœur oriental de la cathédrale de Liège, chœur qui serait reconstruit sur l’espace Tivoli afin d’y aménager un point de vue et un restaurant/café panoramique ainsi qu’une halle commerciale de produits locaux et régionaux de qualité et de produits bio.

L’idée en soi n’est pas neuve puisqu’en 2000, l’espace Tivoli a déjà accueilli une reconstruction provisoire du chœur oriental de l’ancienne cathédrale avec une structure en charpente métallique et en bâches blanches.

Défi Liège propose donc de reconstruire le chœur, mais en une version durable, sur les lieux exacts ou il a été aménagé à l’origine. "Il s’agirait d’une reconstitution contemporaine, en respectant les volumes et l’ancien emplacement du chœur de la cathédrale (42 m de hauteur, 30 m de large et 20 m de profondeur, surface au sol 600 m2) ", explique-t-on chez les Amarantes.

"Nous proposons d’y aménager un point de vue inédit et aérien du centre de la Cité ardente et un restaurant/café panoramique, mais aussi de réfléchir à la création d’une véritable halle commerciale de produits locaux et régionaux de qualité et de produits bio. L’ensemble serait complété par un espace vert convivial. L’un des reproches souvent fait à la place Saint-Lambert est son aspect très minéral et peu convivial. Le Tivoli verdurisé permettrait de corriger les défauts de la place Saint-Lambert et faire le lien avec la place du Marché".

Rien par contre sur le mode de financement d’un tel édifice dont la construction, sans aucun doute, coûtera plusieurs millions.