Liège Deux millions sont réservés dans le plan de la SNCB pour rénover la gare du Palais

Ce vendredi, le conseil d’administration de la SCNB approuvait son tout nouveau plan d’investissements et annonçait débloquer 3,2 milliards sur la période 2018-2022… "pour rendre un meilleur service à ses voyageurs".

Outre le transport des voyageurs, la gestion et l’entretien du matériel, une des activités de base de l’entreprise se trouve également renforcée : les gares.

Et dans ce volet d’investissements, un dossier intéresse particulièrement la Cité ardente : la gare de Liège… Saint-Lambert !

Ne dites plus gare du Palais en effet; en marge des investissements consentis dans ce pôle central, il s’agirait de redorer l’image des lieux en changeant de nom. Et d’annoncer en quelque sorte la couleur puisque l’objectif de ce lifting est aussi d’amoindrir l’effet de trou qui isole l’infrastructure en la rapprochant de la place. Certes, nous sommes loin des plans ambitieux jadis tracés par l’architecte Claude Strebelle mais on retiendra que 2 millions sont quand même débloqués.

Parmi les investissements , on évoque notamment une amélioration de l’accessibilité aux quais. Au cours des 5 prochaines années, les quais de 7 gares ou points d’arrêt seront rehaussés, chaque année. Accessibilité toujours, il s’agit de créer des guichets "sur l’esplanade", plus près de la ville et d’aménager de nouveaux accès PMR…

Précisons encore dans le même esprit que la gare Jonfosse pourrait aussi changer de patronyme et devenir Liège-Carré, l’idée étant d’identifier les gares liégeoises en fonction des quartiers qu’elles desservent. Ces investissements complètent ceux que la SNCB a débloqués avec Infrabel pour le futur pont de Tilff (850.000 € à charge SNCB sur les 6 millions) et pour les aménagements d’accessibilité de la gare d’Ans (1,5 million à charge SNCB et 3,6 d’Infrabel).