Liège

L'enfant qu'elle refuse de présenter à son père serait actuellement en danger.

Une mère liégeoise qui est actuellement en fuite en Italie et refuse le droit d'hébergement au père de son fils âgé de quatre ans a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine d'un an de prison ferme. L'enfant qu'elle refuse de présenter à son père serait actuellement en danger. Le père de cet enfant avait été autorisé par la justice à le reconnaître et à obtenir un droit d'hébergement. Après cette décision intervenue en août 2016, la mère avait décidé de prendre la fuite en Italie avec le garçon âgé de quatre ans.

Le père n'a jamais pu exercer son droit d'hébergement. En avril 2017, la justice lui a encore accordé l'hébergement principal mais la mère n'est jamais revenue d'Italie pour faire respecter cette décision.

Selon le père de l'enfant et selon le parquet, le garçon serait actuellement en danger auprès de sa mère qui a déjà séjourné en hôpital psychiatrique. L'enfant devrait recevoir une aide psychologique mais la mère refuse de se soumettre à la décision de la justice belge.

En raison de la gravité des faits, la mère a été condamnée par défaut à une peine d'un an de prison ferme.