Liège L’ASBL Wolf Eyes a déposé deux plaintes ce mardi.

Voilà quelques années que l’association liégeoise Wolf Eyes milite pour le bien-être animal. Cette ASBL s’est fait connaître du grand public lorsqu’en décembre 2013, Morgi, la panthère des neiges avait été abattu après s’être échappée du Monde Sauvage d’Aywaille.

Cette fois, Jean-Michel Stasse, Président de l’ASBL a déposé plainte contre deux autres parcs d’attraction liégeois et ce, pour maltraitance animale. Sont ainsi dans sa ligne de mire : le parc Forestia, à Theux et le Mont Mosan, à Huy

"Concernant Forestia", explique Jean-Michel Stasse, "ma plainte concerne une louve qui est blessée depuis un mois et dont l’état empire. Je me suis rendu sur place le 13 mars dernier et j’y ai vu une louve, qui avait été mordue par un autre loup. Elle avait une blessure au postérieur droit. Je suis retourné quasi un mois après et la louve avait du mal à se déplacer. Ses plaies se sont infectées. J’en ai fait part à la direction du zoo et il me fut répondu que le vétérinaire n’interviendrait pas car le risque était trop grand…". La direction de Forestia n’a pas répondu à nos questions.


L’autre plainte a donc été déposée contre Le Mont Mosan à Huy. "Là, continue Jean-Michel Strasse, le dossier concerne les otaries et les phoques qui deviennent aveugles à cause du chlore dans les bassins. C’est un fait avéré par diverses études scientifiques. Il y a moyen de faire autrement pour désinfecter les bassins, sans nuire aux animaux. Mais voilà, cela coûte bien plus cher".

Une affirmation que réfute Jean-Marc Vanberg, le directeur du Mont Mosan. "C’est vrai qu’il y a du Chlore dans les bassins, mais en quantité minime. Il y en a moins que dans l’eau des piscines fréquentées par nos enfants ! Le chlore est dosé par des pompes électroniques et la concentration est contrôlée trois fois par jour. Tous les parcs travaillent d’ailleurs de la même façon. Il existe des systèmes de désinfection à l’ozone mais, même ceux-là utilisent du Chlore".

"Vous savez", poursuit Jean-Marc Vanberg , "nous sommes fort attentifs au bien-être de nos 5 otaries et 6 phoques. Un phoque femelle va d’ailleurs mettre bas dans quelques jours. En ce qui concerne la plainte, je n’étais pas au courant. C’est dommage, M. Stasse dépose plainte, sans jamais m’avoir contacté. On pourrait se parler en face, ce serait mieux que de venir incognito, comme un voleur."