Liège Astreintes de 500 à 2.500€ pour ceux qui entravent l'entrée; la tension est à son comble
Les températures sont en baisse ce mercredi matin mais, devant l'entreprise Mecamold, fabricant de moules pour pneumatiques aux Hauts-Sarts, alors que l'huissier constatait un piquet de grève, l'ambiance était plutôt chaude. Depuis plusieurs semaines en effet, la tension est à son comble dans l'entreprise située aux Hauts-Sarts, depuis que Bridgestone a annoncé la vente de la société, qui compte 139 travailleurs, à Keravalon, société désormais en charge... de licencier la moitié des travailleurs.
Après quelques grèves et un blocage de l'entreprise par les travailleurs (qui empêchaient la direction de pénétrer), une astreinte de 500€ par personne entravant le passage avait été décrétée par un magistrat début juillet. À la fin de cette période, les travailleurs, "qui ne lâcheront pas" nous confiait ce mercredi Gerard Rutilo, délégué FGTB, le blocage a recommencé, "même si nous continuons de travailler", précise le syndicaliste.
Conséquence: une astreinte passant de 500 à 1.500€. Et un huissier sur place ce mercredi matin.
"C'est plus qu'un simple coup de pression", commentait, amer, Antonio Fanara, permanent FGTB, "c'est montrer que toute résistance sera cassée dans l'oeuf".
Gérard Rutilo le précisait encore toutefois, "on ne lâchera pas, cette situation n'est pas justifiable".
Les négociations reprendront le 4 septembre...