Liège

L’homme a étranglé et lardé de coups de couteau sa bienfaitrice

Le parquet a requis une peine de 18 ans de prison à charge de Markus Taubert 54 ans, qui doit répondre le meurtre de Carine Gérard, 52 ans, une puéricultrice, habitante de Flémalle. 

 L’homme comparait actuellement devant la chambre criminelle de Liège. Markus Taubert était accompagné de Mex, un chien et Carine Gérard qui adorait les animaux, a entamé la conversation. 

 Cette puéricultrice était estimée de tous. Elle était impliquée dans des associations de défense des animaux. Des liens se sont créés entre Carine et Markus depuis environ deux ans lorsque l’homme l’a sauvagement tuée. 

 Le 21 mai 2016, ils se sont disputés à propos du chien de Markus Taubert. Vers 20 h, la dame a appelé le commissariat de Flémalle car elle voulait que Markus Taubert quitte son domicile, mais les services de secours ne se sont pas déplacés. Le policier a demandé à la dame de mettre le haut parleur pour calmer le suspect. « Je lui ai porté un coup à la tête», a indiqué le prévenu. 

 La victime est tombée au sol. Markus Taubert lui a porté des coups de pied et de poing. Il s’est saisi d'un couteau et a porté plusieurs coups à la victime. Markus Taubert a ensuite saisi Carine Gérard à la gorge et l’a étranglée. Il est ensuite parti en prenant le sac de la victime. « Je voulais l’embêter. » Il s’est réfugié sur une dame qui a prévenu les secours. 

 Me Renaud Molders Pierre s’est constitué partie civile pour une amie de la victime, une dame qui est bénévole dans une association de défense des animaux. Il a demandé à ce que les faits soient qualifiés de meurtre et d’envisager la préméditation. Me Molders Pierre a également plaidé un dommage et intérêt d’un montant de 25.000 euros définitifs pour sa cliente. 

 Le parquet a requis une peine de 18 ans de prison à l’encontre du prévenu.