Liège La Fédération Wallonie-Bruxelles a fait une promesse de principe de subvention.

Après s’être battu plusieurs années pour ce projet, le collège communal de Neupré a reçu, ce jeudi 4 juin, la promesse de principe pour un subside de 2.757.400 € de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la construction d’une nouvelle école communale à Rotheux.

Le projet, d’un montant estimé à 4.595.668 €, prévoit la démolition de l’école existante et la construction de la nouvelle. L’actuel bâtiment avait été construit début des années 70 selon le mode RTG, et contient donc de l’amiante.

Si des travaux de précaution ont été réalisés au printemps 2013 des contrôles réguliers de l’air et des poussières sont réalisés, le collège neupréen avait décidé de monter un dossier pour la construction d’une nouvelle école. Une procédure qui demande du temps, notamment pour l’obtention du subside.

C’est donc une étape très importante qui vient d’être franchie cette semaine. Pour obtenir la promesse ferme de subvention, le collège, "devra désormais introduire un dossier définitif dans un délai d’un an", précise Benoît Hons (PS), échevin de l’Enseignement.

Le timing du projet devrait être le suivant : dépôt de la demande de permis en 2019, octroi du permis par la Région et arrêt du cahier des charges par le conseil communal en 2020, début des travaux à l’automne 2020, pour finir avec inauguration de l’école de Rotheux au printemps 2022 démolition de l’ancienne école à l’été 2022.

Les élèves devraient donc rester dans leur ancienne école jusqu’en 2022, où ils iront dans le nouveau bâtiment à la rentrée.

Pour l’édification de cette nouvelle école, "douze axes stratégiques ont été intégrés, précise Benoît Hons, comme un projet pédagogique cohérent d’immersion en anglais, mais aussi en pensant à sa bonne intégration au sein du village et en permettant l’usage des nouvelles technologies".

Enfin, un éclairage naturel sera installé dans le bâtiment, qui sera composé exclusivement de matériaux de construction excluant les produits bio-toxiques.