Liège Le giratoire devrait voir le jour au carrefour des 7 Fawes

"Il s’agit de l’un des carrefours les plus accidentogènes de la commune, selon la commission provinciale de sécurité routière", commence Virgine Defrang-Firket (MR), bourgmestre de Neupré. Et pour cause. Le carrefour dit des 7 Fawes, situé sur la route du Condroz, est régulièrement le théâtre d’accidents, notamment lorsque certains automobilistes ne s’arrêtent pas au feu rouge.

La Région Wallonne devait donc trouver une solution pour remédier au problème. Le SPW a déposé un projet d’aménagement d’un giratoire à ce carrefour, où se croisent la route du Condroz et le route d’Esneux. Un projet soumis à une enquête publique qui se clôt ce lundi. Les réclamations et observations orales se font d’ailleurs ce lundi de 11 à 12 h à l’administration.

Lorsque les différentes remarques des riverains auront été analysées, une réunion d’information à l’attention de la population sera organisée. Elle aura de toute façon lieu au cours du trimestre. "On reste très attentif sur ce dossier, indique la bourgmestre, tout le monde doit s’y retrouver. Le rond-point ne doit pas trop ralentir le trafic de la route du Condroz, mais il doit également permettre aux personnes venant de Neuville-Village de s’insérer aisément dans le giratoire. C’est pour cela que l’on souhaite que ce rond-point soit assez large".

Si le permis est délivré, les travaux pourraient débuter en avril et devraient durer 180 jours ouvrables. Durant le chantier, la circulation restera possible dans les deux sens sur la route du Condroz; par contre, il ne sera pas possible de rejoindre la nationale depuis la route d’Esneux et la rue du Château d’Eau. Après les 7 Fawes, le carrefour de Rotheux devrait lui aussi être réaménagé. C’est le prochain dossier de sécurité routière auquel on s’attaquera à Neupré.