Liège Il emmènera la nouvelle liste "Pour Olne"

Le rapport de forces risque de changer au soir du 14 octobre. Surtout depuis que Cédric Halin a annoncé qu’il serait candidat, et de surcroît tête de liste de "Pour Olne", ce rassemblement entre l’ancienne liste RAB (Rassemblement autour du Bourgmestre), de tendance humaniste, et Olne Demain à tendance libérale.

Sur cette nouvelle liste, deux actuels échevins et six conseillers communaux en exercice. Bref, une équipe expérimentée dans la gestion communale qui recevra l’apport de quelques nouvelles têtes offrant ainsi un autre équilibre, celui des candidats apparentés aux partis et ceux qui n’ont aucune carte… Cédric Halin était attendu sur cette liste mais il a pris le temps de la réflexion.

L’actuel échevin des Finances a pris ses distances avec le CDH. Lui qui a été mettre son nez dans des comités de secteur d’une intercommunale dénommée Publifin et qui a fait imploser tout un système, balayant au passage une partie de l’ancienne génération tous partis confondus.

Cédric Halin a l’étoffe et les épaules pour devenir bourgmestre mais seule la population olnoise forte de 4.000 âmes sait si elle veut ou non de lui à la tête d’une commune gérée ses 24 dernières années par Ghislain Senden.

Les heures d’Ecolo, actuellement dans la majorité, sont assurément comptées vu la puissance électorale de la nouvelle alliance.