Liège

Le chantier de réaménagement des quais en rive gauche entre dans le vif du sujet

LIÈGE Nous l’annoncions il y a plus de deux semaines, la rive gauche de la Meuse et plus précisément les quais qui offrent actuellement de larges voies rapides au trafic, vont subir un profond lifting dans le cadre du réaménagement de ceux-ci.

Le 19 novembre, la phase préparatoire du chantier avait débuté, comme auront pu le constater les habitués. Ce lundi 3 décembre, le chantier entrera toutefois dans le vif du sujet. Un conseil : évitez la zone !

Le chantier, qui doit durer deux ans, vise à transformer le quai, entre le rond-point des Prémontrés et le quai de Rome. D’une voie rapide, on passerait à un axe où les modes doux récupéreront de l’espace aux dépens des automobilistes.

Les mesures de circulation sont multiples; le tunnel de l’avenue Blonden ne sera plus accessible, le trafic sera dévié vers les dessertes de l’avenue Blonden et du quai de Rome, la rue Paradis sera placée en sens unique vers la gare.

Concernant les voiries en surface, un accès sera aménagé à hauteur du parking central de l’avenue Blonden. Pour rejoindre le centre depuis la rue de Fragnée, une déviation est conseillée vers la desserte du quai de Rome ou vers la rue Paradis et la rue de Serbie.

Du côté des voies rapides, il ne restera plus qu’une bande de circulation dans chaque sens. Le boulevard Piercot sera toujours accessible. Venant du pont Albert Ier, il sera interdit de reprendre les quais vers Herstal. Il sera également impossible de rejoindre les quais depuis le boulevard Piercot.

Nul besoin de préciser que le meilleur conseil est, dixit la police de Liège, “de ne pas utiliser les quais de la rive gauche pour traverser la ville” . Pour les quais de la Dérivation, la police craint aussi une congestion du trafic…

Depuis Seraing, il faut donc privilégier l’A 604 et l’échangeur de Loncin; depuis Visé ou Herstal, le conseil est identique, cap vers Loncin !

À terme, il s’agit de réduire la vitesse à 50 km/h sur ces quais et de créer des accès vers le centre tout en expulsant le trafic de transit vers les axes autoroutiers. À bon entendeur…



© La Dernière Heure 2012