Liège Quatre compagnies d’une école de danse herstalienne iront se produire en Floride.

Après avoir réussi avec brio les auditions par vidéo, les danseuses de l’école de danse Ainsi’Danse Ballets basée à Vottem, ont décroché le jackpot : elles iront se produire dans le parc Disney World, en Floride, le 21 juillet 2019, jour de notre fête nationale.

"C’est un rêve qui se réalise pour nous toutes, quelle chance d’avoir la possibilité de partager notre passion à l’international, sourit Audrey Deblinte, directrice de l’école de danse herstalienne, quatre de nos compagnies seront du voyage. Au total, nous espérons pouvoir emmener avec nous 44 de nos danseuses, qui sont âgées de 7 ans pour les plus jeunes et 38 ans pour les plus expérimentées."

Depuis plusieurs années, les membres de l’école de danse ont l’habitude de se produire à Disneyland Paris. "On a effectivement déjà dansé à cinq reprises en France, indique la directrice, mais là, avoir la possibilité de se produire aux États-Unis, c’est incroyable. Nous allons être les premières compagnies belges à avoir cette chance . Avoir l’opportunité de représenter notre patrie dans ce si grand pays est une expérience unique."

Les conditions pour pouvoir se produire à Disney World sont strictes : ils cherchent des représentations très spécifiques. "Nous proposons un spectacle avec des costumes élaborés, dans un style de musique et de danse modern jazz. Ils n’ont pas l’habitude outre-Atlantique de voir ce type de représentations, et ils sont très demandeurs", explique Audrey Deblinte.

Si la présence des compagnies de l’école de danse herstalienne à Disney World le 21 juillet prochain est actée, la directrice cherche encore à rallier de nouveaux sponsors pour permettre à l’ensemble des danseuses d’avoir la chance de participer à l’aventure. "Je me démène pour permettre de financer les billets d’avion et le logement sur place pour nos danseuses, relate Audrey Deblinte, nous avons déjà quelques sponsors mais nous en cherchons d’autres. Certaines d’entre nous n’auront malheureusement pas la possibilité de faire le voyage si elles doivent payer tous leurs frais. J’aimerais vraiment que l’on puisse toutes prendre part à ce magnifique projet."