Liège

Alors que la Cour d’Appel de Bruxelles a entendu les plaidoiries des parties et ne devrait rendre un verdict sur le litige au fond dans le cadre du TPO que début 2018 et que des parents de jeunes joueurs privés de compétition ont introduit des recours à titre privé, le RFC Seraing ne baisse pas la tête, au contraire.

C’est ainsi que, ce samedi 11 novembre, tout le club se mobilisera pour mettre en place une « Opération 12ème homme » destinée à remplir les tribunes du Pairay, trop souvent désertes depuis de nombreux mois, et à mettre à l’honneur cette école des jeunes au centre de bien des tourments depuis le début de la saison.

Pour ce faire, de nombreuses animations sont au programme dès 17h30, avec, du côté de l’école des jeunes, la distribution d’albums de stickers à l’effigie des jeunes du club, un village gourmand et divers stands. Ensuite, un grand défilé de tous les jeunes aura lieu en lever de rideau du match de l’équipe A face à Deinze (à 20h00), avec également une animation musicale dans les tribunes, notamment.

Le football féminin n’a pas été oublié, puisqu’à 15h30, une rencontre amicale opposant des U16 françaises, vice-championnes de Moselle, aux U14 du Standard Fémina aura lieu.

Du côté de la direction de Seraing, qui n’a pas ménagé sa peine pour organiser cet événement, on espère que le public répondra présent, d’autant plus qu’il s’agit d’un week-end de relâche des équipes professionnelles.