Liège Les choses sérieuses commencent en Dju d’la; tout ce qu’il faut savoir du 15 Août

Des milliers, des centaines de milliers même… ce n’est pas la drache soudainement tombée ce lundi en Cité ardente qui va refroidir les esprits liégeois déjà chauffés à (au ?) blanc, pour les traditionnelles festivités du 15 Août. Ce 13 août, les commerçants et artisans montaient en dernière minute bars et autres estrades pour accueillir les foules.

Après le cortège des enfants costumés, Saint-Macrawe, et les cérémonies d’applaquage (mariages symboliques) de ce lundi 13 août, place ce mardi 14 août à de gros morceaux avec, entre autres, le fleurissement des Marie d’Outremeuse (13 h) et, bien sûr, le grand tir des campes qui secouera la place Delcour en fin d’après-midi (18 h).

Pour se remettre d’une soirée sans nul doute arrosée, rien de mieux qu’une messe en wallon ce mercredi 15 août, à 10 h. Elle suivra la procession de la Vierge noire qui quittera à 9 h 45 l’église Saint-Nicolas et précédera le grand cortège qui débutera à 14 h 30, marqué cette année par le 25e anniversaire du Géant Tchantchès. Sans oublier l’enterrement jeudi 16 (17 h) de Matî l’Ohè (Mathieu l’Os), symbole du reste des agapes.

Pour encadrer tout ce "petit" monde, la police liégeoise a bien sûr prévu un dispositif de sécurité conséquent. En termes de mobilité tout d’abord, une majeure partie du quartier sera placée en piétonnier, du mardi 14 août à 14 h (périmètre ci-contre), au jeudi 16 août à 5 h, avec une reprise à 15 h le 16 jusqu’à la fermeture du champ de foire, vers minuit.

Au total, une dizaine de points d’entrée seront établis dans le quartier. Ils constituent des passages obligatoires pour toute personne désirant se rendre à la fête. À chaque entrée, des sacs de type "Big Bag" empêcheront toute intrusion avec un véhicule. Dans ce périmètre par ailleurs, les contenants en verre ne seront pas autorisés… quant aux sacs, ils seront systématiquement fouillés, mieux vaut être prévenu.

Malgré toutes ces dispositions, on annonce quand même un dispositif plus léger qu’en 2017. Pas de fouille systématique notamment ni de militaire… Mais rassurons les craintifs, la police veillera, partout.

Vaste périmètre sécurisé

Comme les années précédentes, un périmètre piétonnier permettra de circonscrire les festivités. Il est délimité par la Meuse d’un côté, entre l’Aquarium (quai Van Beneden) et le pont des Arches. Les frontières dudit périmètre se prolongent rue des Pitteurs, place Delcour et rue Louis Jamme, jusqu’à la Dérivation. Entre cette Dérivation et le pont des Arches, il longe les rues Portes aux Oies, Jean Warroquiers, de la Liberté, Fosse-aux-Raines, Georges Simenon (près de l’auberge de jeunesse), Gaston Grégoire, place de l’Yser et rue Saint-Pholien.