Liège FC Liège B - Braives 1-3.   Menés au score, les Hesbignons se rapprochent du titre

Ambiance des grands soirs à Rocourt pour ce match au sommet de la P2, avec des tribunes bien garnies et des fumigènes pour accueillir les acteurs. D’emblée, les locaux mettaient la pression, mais ils allaient se heurter à un gardien braivois en état de grâce. Surkijn sauvait en effet les meubles devant Raia, avant de détourner un penalty de Simsek. Il ne pouvait cependant rien sur un heading de l’attaquant liégeois. Loin de se laisser abattre, les visiteurs allaient complètement modifier le cours du match.

Vervoort , à deux reprises, et Preud’Homme, d’un coup franc brossé, permettaient à Braives de signer un succès qui sera sans doute déterminant en vue du sacre. "Nous aurions dû tuer le match en première période, mais il y avait un grand gardien en face. Je n’ai pas senti de révolte dans nos rangs en seconde mi-temps, mais Braives a marqué à des moments cruciaux. C’est de toute façon la meilleure équipe de la série", reconnaissait avec une sportivité qui l’honore Fabrice Cristallini.

Le coach liégeois a d’ailleurs été féliciter les probables futurs champions dans leur vestiaire après la rencontre, sous les applaudissements des Braivois. "Liège est mieux rentré que nous dans le match et on doit une fière chandelle à notre gardien, qui a notamment sorti un réflexe étourdissant sur une tête à bout portant", souriait Jofrey Hella. "Il nous reste six points à prendre et rien n’est encore acquis. Gagnons dimanche contre Momalle, dans une rencontre qui sera compliquée, et nous serons vraiment sur la bonne voie."

Jean-Paul Nélis

FC Liège B : Chamberlin; Warnotte (80e Loyaerts), Massa, Bustin, Merchie; Kenne, Raskin, Electeur, Bruggeman (73e Frenay); Simsek (60e Bizzarri), Raia.

Braives : Surkijn; Willems (68e Dokens), Devalet, Collin, El Attar; Mathieu, D. Bronckart, Vervoort (86e A. Bronckart), Père (80e Vreven), Henquet; Preud’Homme.

Arbitre : M. Collard.

Avertissements : Raskin, Père.

Les buts : 21e Simsek (1-0), 35e Vervoort (1-1), 44e Vervoort (1-2), 47e Preud’Homme (1-3).