Liège Si le parking souterrain Quai-sur-Meuse est sur les rails, celui d’Avroy reste incertain

C’est une nouvelle fois le conseiller communal libéral Gilles Foret qui est revenu, ce lundi soir en séance publique du conseil communal, sur le dossier de parkings en sous-sol; et en l’occurrence, c’est sur deux dossiers que le conseiller a interrogé l’échevin Michel Firket, en charge de la Mobilité à Liège, celui du Quai-sur-Meuse et celui du parc d’Avroy !

On ne l’ignore plus , en effet, la volonté de la Ville de Liège est de créer deux parkings en sous-sol, un au niveau du Quai-sur-Meuse et de la place Cockerill et un autre sous le parking central du boulevard d’Avroy. Nul besoin de préciser que cela permettrait de supprimer les parkings en surface. Plusieurs années après l’annonce, toutefois, on ne voit toujours rien venir…

"Il y a plus de 68 mois, le collège décidait de construire un parking en ouvrage Quai-sur-Meuse. Le marché a finalement été attribué à la société Galiliège en janvier 2014", indiquait Gilles Foret. "En octobre 2013, la ville lançait un marché de concession de travaux publics pour la conception, la construction, la gestion et l’exploitation d’un autre parking public souterrain au Parc d’Avroy."

Aux dires de l’échevin , ces deux dossiers ont connu, cette année, des sorts bien différents. En effet, si Michel Firket affirme que, pour le parking du Quai-sur-Meuse, on attend les prochaines esquisses et que le début des travaux est fixé au printemps 2015 (le 24 avril précisément), il semble que le marché de concession pour le parking Avroy… est au point mort.

En effet, aucune offre n’a été remise le 11 juillet par les différents candidats identifiés. Puisque ces parkings sont attendus "depuis plus de 30 ans", le conseiller libéral n’a pas caché sa déception.

D’autant que l’échevin a apporté cette précision sur l’état d’avancement du dossier : "la construction d’un parking en ouvrage sous le boulevard d’Avroy n’est matériellement plus possible pour 2017". Voilà qui va clairement compliquer la tâche des travaux relatifs au tram. Ce n’est pas gagné !