Liège Certains regrettent que la prévention "s’arrête" à l’alcool, le sexe et les drogues douces