Liège La passerelle Guillemins-Boverie n’est pas encore accessible… mais c’est pour bientôt.

Début août, ils étaient nombreux à s’être pressés le long des (nouveaux) quais de Meuse, pour assister à l’installation d’une structure d’envergure : la passerelle Guillemins-Boverie, dont on ne connaît pas encore le nom, était en effet placée au-dessus des eaux de la Meuse.

Longue de 294 mètres dont 163 au-dessus de l’eau, elle est formée de six éléments dont le plus important pèse plus de 400 tonnes pour 110 mètres de longueur. Rien que cela !

Depuis ? L’ouvrage attire les regards mais pas encore les usagers. Conçue pour faciliter le cheminement depuis le quartier des Guillemins vers la Médiacité, en passant par le parc de la Boverie, cette passerelle cyclo pédestre ne sera en effet accessible qu’en automne. C’est pour bientôt donc même si le SPW Voies hydrauliques, à la manœuvre, ne précise pas si on parle de la fin ou du début de la saison.

Ce lundi toutefois, une nouvelle étape majeure du chantier était lancée puisqu’on commençait à placer le plancher… ce n’est pas inutile ! "Le matériel a été intégralement livré ce vendredi comme convenu et donc, ce lundi, on commence le placement", nous confirme ce responsable de chantier.

Pratiquement parlant, c’est par la rive droite, et donc au niveau du parc de la Boverie, que le placement est réalisé… "Ensuite, il restera encore à placer les amortisseurs ainsi que les garde-corps." Selon le responsable de chantier toujours, il n’y aura plus d’interruption du trafic fluvial, comme début août.

Pour rappel, ce chantier a coûté un peu plus de 8 millions d’euros, 40 % étant pris en charge par les fonds structurels européens (Feder). Une certitude : pour ne pas voir ces subsides sauter, il est impératif que tout soit achevé avant fin 2015…