Liège

Le Hollandais a été placé sous mandat d'arrêt pour meurtre d'Amaury Delrez.

Lundi soir, Yvo Theunissen a été placé sous mandat d’arrêt par le magistrat instructeur. Il a été inculpé de meurtre sur la personne d’Amaury Delrez et de tentative de meurtre à l’égard de son collègue. Aux enquêteurs chargés de l’entendre (dimanche et lundi), Theunissen a déclaré souffrir d’un trou noir entre le moment où il a quitté le café le Havana et le moment où il a trouvé refuge dans un gîte sur les hauteurs de Spa. Lundi soir, devant la juge d’instruction, le Hollandais a invoqué son droit au silence. L'homme a ensuite pris la direction de l'établissement pénitentiaire de Lantin.

En outre, deux mandats d’arrêt européens ont été transmis ce mardi par la juge d’instruction verviétoise aux autorités néerlandaises afin que soient extradés les deux suspects interceptés aux Pays-Bas et dont on sait qu’ils étaient présents au moment des faits. Il s'agit du frère et d'un ami de Theunissen. Les deux hommes avaient en effet été privés de liberté lundi après-midi. Différents devoirs sont et seront effectués afin de déterminer leur degré d’implication dans les faits. Ajoutons à ce titre qu'il semble que seul Yvo Theunissen a ouvert le feu.

"La coopération judiciaire avec les Pays-Bas va par ailleurs se poursuivre. Une demande d’audition de témoins qui ont depuis lors regagné leur domicile aux Pays-Bas (dont ceux qui étaient présents dans le gîte où le suspect inculpé a trouvé refuge) a été adressée par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises" a expliqué Mme Vanessa Clerin, le procureur du Roi de la division de Verviers du parquet de Liège.

Notons encore que, malgré les fouilles et l'aide d'un chien spécialisé, l’arme utilisée n’a toujours pas été retrouvée.