Liège C'est la piste privilégiée par les communes et la Région

L'annonce a été faite ce vendredi par le cabinet du ministre Di Antonio en charge de la Mobilité : on se dirigerait vers une interdiction du trafic de transit de poids lourds sur certains axes de la zone Pepinster-Theux-Sprimont. Une problématique ancienne au Sud-Est de Liège... la conséquence d'un manque autour du ring liégeois estiment certains.

CHB : trois lettres qui résonnent en effet dans l'oreille des Liégeois depuis plus de 40 ans ! La liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays, soit ce chaînon manquant pour boucler le ring liégeois, qui permettrait de relier les autoroutes E40 et E25 et qui pourrait dès lors empêcher un transit par Liège ou par le Tunnel de Cointe à certains automobilistes, n'a jamais vu le jour. Pourtant, trois des quatre partis traditionnels semblent toujours déterminés à combler ce vide (PS, MR et CDH en l'occurrence). Ce n'est bien sûr pas l'unique rejet Ecolo qui freine le dossier, l'argent y est pour beaucoup, ce tronçon de 12,5km étant tout bonnement impayable.

En périphérie liégeoise toutefois, certains pointent une conséquence évidente de ce manque : le transit des poids lourds et les quais de la Dérivation à Liège ne seraient pas les seuls touchés. Pepinster, Theux et Sprimont seraient aussi directement impactés.

Difficile de le prouver chiffres en main mais pour certains observateurs, l'absence de ce chaînon manquant est la cause principale de ce report de trafic sur les voiries secondaires. Pour éviter un détour de plusieurs dizaines de kilomètres, les poids lourds seraient en effet nombreux à éviter Liège, privilégiant les nationales entre Sprimont, Theux et Pepinster, pour relier l'E 25 à l'E42. Ce qui, on l'imagine, déplaît aux riverains de ces entités.

Ce jeudi 20 septembre, une réunion de concertation s'est donc tenue entre les communes de Pepinster, Theux et Sprimont, avec le Service public de Wallonie et des représentants du cabinet de Carlo Di Antonio, concernant ce transit des poids lourds.

"Après analyse du trafic dans la zone, il apparaît que le transit de poids lourds internationaux est important et en particulier sur la N 666, Sprimont-Pepinster", indique-t-on au cabinet Di Antonio. Parmi les mesures envisagées, "Il en ressort que l’interdiction du trafic de transit de poids lourds internationaux est à l’heure actuelle la solution la plus efficace et doit être réfléchie de façon à être appliquée sur les sections précises de la zone, et ce afin d'éviter un report de trafic".

La date de mise en oeuvre pratique de cette interdiction interviendra après concertation avec toutes les instances concernées... y compris les services de police.