Liège Le projet avait été largement plébiscité par les Liégeois
Il en existe très peu en Europe et, en Wallonie, ces six (premiers) casiers dits "solidaires", inaugurés ce jeudi matin, quai sur Meuse à Liège, font office de grande première. Six des douze casiers réalisés sont en effet situés sous la passerelle Saucy, piétonne, non loin du centre-ville. Objectif : permettre aux sans-abri de déposer leurs bagages dans un endroit sécurisé, sans devoir porter ce fardeau à travers toute la ville.
Cette idée, c'est l'association Sentinelles de la nuit, qui oeuvre au quotidien avec les sans-abri, qui l'avait fait connaître et Guy Krettels, conseiller Ecolo à Liège, n'avait pas manqué de la soumettre (maintes fois) aux autorités. Au travers de la grande consultation populaire Réinventons Liège, les casiers solidaires avaient rassemblé plus de 500 votes de Liégeois... Grâce à une collaboration avec l'ASBL Terre, Patrick, SDF depuis plus de 3 ans, trouve ici un petit réconfort.
"C'est difficile de se promener avec toutes ses affaires", nous confie l'homme de 60 ans, "ici, ce sera aussi comme un point de chute". Et le SDF d'évoquer aussi l'anonymat qu'il trouvera grâce à ces casiers... "quand on se promène avec ses bagages, on est de suite repéré, je me suis déjà fait contrôler deux fois".
Dans les milieux associatifs liégeois, parmi les partenaires du projet, on se félicite bien sûr et on rappelle le principe : "une clé, un casier, une personne".
Entre les bénéficiaires, le CPAS et les associations, une convention est passée,  pour garantir la pertinence du processus.
Reportage complet dans la DH de ce vendredi.