Liège

Collées, puis arrachées, les affiches des partis Défi et Véga seront finalement recollées aux panneaux électoraux prévus à cet effet

Imbroglio autour des affiches électorales publiques à Liège. En attendant le tirage au sort prochain qui déterminera un numéro aux listes qui n'ont pas de représentant au parlement wallon, toutes les listes candidates liégeoises étaient invitées, lundi, à déposer leurs affiches électorales auprès de la Ville – qui se charge de les coller sur les panneaux officiels. L'objectif était de mettre sur un pied d'égalité les listes ayant un numéro et celles qui n'en ont pas.

Lundi et mardi, toutes les listes étaient effectivement représentées, mais ce mercredi, patatras : sur les panneaux officiels s'étaient glissées des affiches d'Agir, parti d'extrême droite aux accointances néonazies. La Ville de Liège a donc très vite réagi en faisant retirer les affiches, au motif qu'Agir n'a pas... de numéro. Mais d'autres partis n'ont pas, eux non plus, de numéro, parmi lesquels Vega et Défi, qui ne comptent pas de représentants au parlement wallon.

Résultat, les affiches de Vega et Défi ont donc également été arrachées. Les deux partis dénoncent un règlement à deux vitesses, celui-ci ne stipulant pas qu'il faille nécessairement un numéro national pour pouvoir bénéficier de l'affichage public. D'autant que selon eux, le parti Vert Ardent (Ecolo), du fait de son changement de nom, n'aurait pas dû bénéficier d'un numéro.

Pour finir, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer a annoncé ce jeudi que les affiches de Véga et Défi seront recollées. Une compensation financière sera à l'ordre du jour du collège ce vendredi.