Liège C’est la star incontestée de ces festivités qui entrent dans le vif du sujet ce lundi

Les festivités du 15 Août en Outremeuse, c’est le folklore, l’esprit décalé des Liégeois, quelques barquettes de péket, la fête, la messe en wallon… et des nuits animées. Mais l’une des stars de tout ce ramdam, c’est bien lui, illustre représentant de l’île d’Outremeuse : Tchantchès !

Lors de cette édition 2018, le plus célèbre personnage folklorique liégeois ne sera donc pas oublié puisqu’il recevra, cette année, quatre nouveaux costumes; de l’artiste Arturo Brachetti, de Li Vi Bleu, bande dessinée créée par Walthery et du groupe folklorique des sangliers d’Arlon, notamment… Un éclectique programme, vous en conviendrez, qui ne déplaira pas à Tchantchès, lui qui est sans doute le plus accueillant des Liégeois (d’Outremeuse).

Ces cadeaux ne sont bien sûr pas une première. À l’instar de notre Manneken Piss national en effet, Tchantchès a déjà reçu son lot de costumes et, jamais, il ne refuse le présent, symbole de la sympathie qui lui est portée. Ainsi, on approcherait, avec ces quatre costumes, des 450 costumes offerts à Tchantchès…

Mais pourquoi pareille coutume ? La générosité est comme l’amour, elle a ses raisons que la raison ignore et c’est bien souvent durant les festivités du 15 Août que les dons sont réalisés. La tradition remonte à 1945 nous confie un expert, qui préfère garder l’anonymat, "le premier costume offert fut celui de la brigade Piron". Soit le costume de cette valeureuse brigade belgo-luxembourgeoise, campée en Angleterre durant la guerre 40-45 et qui participa au débarquement, libérant par la suite d’innombrables cités.

Le folklore est ainsi fait : une bonne idée devient souvent une tradition. En plus de 7 décennies, Tchantchès a reçu plusieurs centaines de costumes, dont celui du Standard bien sûr. On ne compte plus les maillots du Tour de France portés par Tchantchès, pas plus que les costumes offerts par les sociétés folkloriques. Un jour de mai 1985, même le Pape Jean-Paul II, en visite à Liège, a offert un costume à nosse binâmé Tchantchès… Pas question de lui faire porter la toge toutefois, le costume était celui… d’un Garde suisse. Véridique.