Liège

La police lance un appel à témoins alors que les plaintes se multiplient

HUY Quasiment une semaine après que des actes de vandalisme ont émaillé le réveillon et le jour de Noël de nombreux Hutois, les responsables des dégradations, portées à des véhicules stationnés dans le centre-ville de Huy et à Tihange, courent toujours.

La police fédérale judiciaire a, quant à elle, repris l'enquête amorcée par la police locale de Huy.

Même si des portraits robots des présumés auteurs ont pu être réalisés sur base de témoignages, la police lance un appel à témoins. Elle demande aux personnes ayant aperçu les auteurs des dégradations de se manifester afin de l'aider à affiner les portraits robots déjà en sa possession. Il suffit d'appeler au 085/270.900.

Pour rappel , les deux jeunes individus ont détérioré une centaine de voitures durant la nuit du réveillon de Noël, entre 4 h et 6 h du matin.

Les plaintes continuent à affluer à la zone de police de Huy. Depuis le jour de Noël, plus de 130 personnes, victimes des vandales, se sont manifestées. Elles sont toutes venues faire part d'actes de vandalisme, tous assez semblables.

Car, à part un habitant de Tihange qui avait vu sa voiture être incendiée par les malfrats, les autres préjudiciés ont tous vu leurs pneus être crevés ou leur carrosserie être griffée.

Certaines personnes lésées ont attendu plusieurs jours afin de venir déposer plainte sans devoir faire la file.

Reste qu'à l'heure actuelle, pour la police comme pour les préjudiciés, un même vœu est prononcé : celui d'arrêter au plus vite les malfrats.

Car certains craignent déjà de vivre la nuit de réveillon de l'an dans la hantise de voir se reproduire de pareils méfaits. La police veillera afin que l'année nouvelle débute positivement.



© La Dernière Heure 2008