Liège

Philippe Roufflaer qui continue farouchement de nier avoir assassiné ses filles, la petite Loana âgée de 8 ans et la petite Naora âgée de 11 ans est retourné dans la maison où les deux fillettes ont perdu la vie.

Il n’était pas question pour Philippe Roufflaer de mimer les gestes qui ont conduit à la mort des fillettes puisqu’il nie les faits. Seule la soirée précédant le dramatique début de matinée a été reconstituée. Alors que le père dit n’avoir que peu de souvenirs de ce qui s’est passé, la reconstitution de la soirée était susceptible de raviver sa mémoire. Ca n’a pas été le cas.

Le 30 décembre dernier, en matinée, les pompiers appelés à intervenir sur un feu de maison découvraient les corps sans vie des petites filles. Leur père était quant à lui retrouvé alors qu’il était toujours en vie. Les veines lacérées, il avait, semble-t-il, tenté de mettre fin à ses jours.