Liège Walther Herben a fait savoir en interne son mécontentement

Ce dimanche, les affiliés du PS ansois sont invités à ratifier la liste proposée par le comité de l’USC locale. Une proposition de liste avec à sa tête le bourgmestre, Grégory Philippin, et où l’on retrouve en dernière position le directeur général de la commune, Walther Herben.

C’est ce dernier qui a fait savoir aux membres du comité de l’USC d’Ans son mécontentement. En effet, le directeur général aurait apprécié la tenue d’un rassemblement du comité préalablement au vote, mais une telle réunion n’aura pas lieu.

"J’aurais effectivement bien voulu m’exprimer au sein du comité de l’USC à propos de la façon dont nous allons procéder à la ratification de la liste, indique Walter Herben, j’ai des divergences de vue quant à la méthodologie employée."

Le directeur général a manifestement été surpris par certaines décisions prises par l’exécutif de l’USC, qui ne lui plaisent pas. Notamment la salle où aura lieu le vote, au Q.G. de campagne du parti, que Walther Herben juge trop petit pour accueillir un grand nombre de votants.

Mais ce n’est pas tout. Le directeur général s’étonne aussi, par exemple, que seuls les membres en ordre de cotisation pour 2017 soient admis à voter. Bref : il n’est pas satisfait du fonctionnement de l’USC à l’heure actuelle.

Cependant, si des dissensions méthodologiques se font sentir, les divergences de vue ne vont pas plus loin au sein du PS d’Ans, selon Walther Herben.

" Je ne réclame rien. Je suis très satisfait de ma place sur la liste, dont je ferai bien évidemment partie, tient à préciser le directeur général, je faisais simplement part en interne de remarques sur l’organisation qui sont normales dans le cadre d’une expression démocratique ." Petit feu, donc, mais pour l’instant, pas d’incendie politique à Ans.