Liège L’USC de Soumagne a reçu un fort soutien de la Fédération liégeoise du PS.

Au PS de Soumagne, depuis la démission du parti de la bourgmestre Chantal Daniel et de trois conseillères en 2017, qui se présenteront toutes les quatre sur la liste Ici Soumagne, le temps n’était pas au beau fixe.

Et cela ne s’est pas arrangé ces dernières semaines, avec la volonté de l’échevin PS David Lebeau et du conseiller Geoffrey Schenk de prendre part à une autre liste citoyenne, Citoyen GO, lors du prochain scrutin communal soumagnard.

Il était donc temps, pour le PS, qui fera liste commune avec son partenaire de majorité, le CDH, de réagir. C’est désormais chose faite. Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce 24 mai, l’USC de Soumagne a pris acte "avec énormément de satisfaction du courrier envoyé ce 22 mai à son président Alain Jehay par le président de la Fédération de Liège du PS, Jean-Pierre Hupkens, et le secrétaire fédéral Marc Sombreffe".

De ce courrier, il ressort que la mise sous tutelle de l’USC de Soumagne, décidée en mai 2017 par la Fédération liégeoise du PS, se limitera dorénavant à une mission d’accompagnement. L’USC est donc de nouveau la seule instance compétente en matière de politique communale à Soumagne, et seule la liste établie par l’USC, conduite par l’échevin Alain Delchef, bénéficiera du soutien total et unique de la Fédération liégeoise du PS.

En clair, tout affilié qui se présentera sur une autre liste au prochain scrutin que celle emmenée par Alain Delchef sera exclu du PS. Dès lors, les seuls candidats du Parti Socialiste figureront dans la liste présentée par l’USC.

Le PS soumagnard veut donc clairement reprendre la main et compte bien gagner les élections. Le parti présentera publiquement ses candidats le 8 juin prochain. La campagne sera alors complètement lancée.