Liège Plus de 1.200 joueurs de poker venus de toute l’Europe sont attendus au casino

Alors que la transition entre les 24 h de Spa et le Grand-Prix de Formule 1 est entamée, c’est un tout autre public, lui aussi international , qui viendra profiter des charmes de la région au cours des prochains jours. La première édition des European Poker Series (EPS) se déroulera en effet dans le casino local entre le 8 et le 19 août prochains.

On retrouve à l’initiative de l’événement, Leandro Gaone, surtout connu du côté du casino de Namur où son ASBL Poker Belgique organise bon nombre de tournois à petits prix (50 € pour la plupart) à destination des joueurs amateurs.

"Cette fois, nous sommes dans une démarche complètement professionnelle, avec des croupiers et des droits d’entrée un peu plus élevés. L’inscription aux tournois coûtera entre 80 et 1.100 €. Poker Belgique est arrivé au mieux de ce qu’on peut faire au niveau amateur, avec une multitude de tournois et plusieurs déplacements à l’étranger avec la communauté. Ici, avec EPS, on espère jeter les bases d’une nouvelle communauté poker. Et débuter à Spa permet d’éviter les confusions entre les deux organisations", explique le principal intéressé.

Au total, les organisateurs pensent pouvoir attirer plus de 1.200 joueurs durant ces douze jours.

"On tourne autour des 150.000 euros de prix garantis et le tournoi principal réunira probablement entre 300 et 500 joueurs à lui seul. On sera accueilli dans de supers conditions à Spa, où le casino est magnifique et où les joueurs étrangers trouveront facilement des logements dans une région dont la réputation n’est plus à faire."

Et comme l’intitulé European Poker Series le laisse entendre, tout ce beau monde ne sera pas exclusivement issu du plat pays : "On a beaucoup communiqué vers l’étranger, notamment avec des ambassadeurs actifs en Allemagne, en République tchèque, au Portugal, aux Pays-Bas et bien sûr en France. On s’attend donc à voir débarquer des joueurs des quatre coins de l’Europe pour cette première édition."

Avant de remettre le couvert ? "Nous sommes ouverts à toutes propositions et nous avons déjà entamé des discussions avec des casinos étrangers pour les prochains European Poker Series. Mais on ne se précipite pas, on veut prendre le temps de bien se structurer. Et montrer que le poker belge peut mettre sur pied un festival de renommée européenne."