Liège Six personnes ont été arrêtées.

Si le match entre le Standard et Charleroi s'est déroulé dans un esprit serein, l'après-match n'a malheureusement pas été du même acabit. En effet après le coup de sifflet final, le noyau dur du Standard a voulu en découdre avec les supporters de Charleroi mais les policiers les ont empêchés d'atteindre la tribune 4, avec succès. Ce n'est pas pour autant que la situation s'est calmée.
Dans une communication officielle, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, s'est dit particulièrement choqué de l'agressivité des supporters liégeois.
En effet, des supporters s'en sont pris aux forces de l'ordre en les caillassant "agressivement". L'utilisation d'autopompes a été nécessaire et, à 21h, tout semblait être rentré dans l'ordre.
Le bilan est toutefois peu glorieux : 13 policiers blessés par les supporters du Standard. Willy Demeyer, présent, s'est dit "étonné et choqué d'une telle agressivité dans ce contexte".
Six personnes ont été arrêtées... dont deux judiciairement. Il s'agit de personnes qui venaient de commettre des dégradations sur une centaines de véhicules garés dans le parking.