Liège

Le responsable du dispatching des chauffeurs a été écroué mercredi.

Dans notre édition de mardi, nous avons fait état de l’arrestation de Roland Jost, le patron de la société du même nom et de deux autres personnes qui dirigeaient ce puissant groupe de transporteurs routiers. Ces personnes avaient été inculpées pour des infractions telles que : dirigeant d’une organisation criminelle, traite d’êtres humains, blanchiment, faux et usage de faux social…

En cause, d’après le parquet fédéral, le fait de “se livrer à des pratiques de dumping social à une très large échelle”. La société Jost est soupçonnée de recruter en Roumanie des chauffeurs de camion pour les faire travailler en Belgique sous le régime social de leur pays d’origine et en outre dans des conditions proches de l’esclavage.

Mercredi, une quatrième personne, responsable du dispatching des chauffeurs a été entendue et placée sous mandat d’arrêt pour les mêmes motifs.