Liège À 15 jours de ses 60 ans, il présente la liste Psplus et dévoile ses ambitions

Une liste plus jeune, plus mixte mais une liste qui n'a rien perdu de son expérience... ce lundi en fin de journée, le Psplus présentait ses candidats. Sans surprise, André Frédéric, échevin et député socialiste, mènera le groupe avec un objectif très clair : devenir bourgmestre de Theux. Sur la liste, il sera notamment accompagné d'Aurélie Kaye (2), de Thierry Bovy (3) et de Jean-Christophe Dahmen (5).

Pour décrocher le mayorat toutefois, c'est mathématique, il faudra progresser. "En 2012, nous avons obtenu 5 sièges. Il faut effectivement faire mieux mais je pense que des choses ont changé. Philippe Boury poussera la liste IFR et Didier Deru semble être un bon candidat pour le remplacer. Mais si les électeurs nous font confiance, j'assumerai pleinement cette fonction. Je le dis très clairement aujourd'hui, ma priorité, c'est Theux". Pas d'incompatibilité entre la fonction de député fédéral et le siège de bourgmestre a priori mais s'il doit choisir, André Frédéric optera donc pour sa commune...

Mais pourquoi conserver le patronyme PS alors que de nombreux socialistes semblent brouiller les pistes ? "Je suis échevin depuis 1995 et député PS depuis 1998; il faut rester sérieux, j'ai même été chef de groupe... il n'y a aucune honte d'être socialiste. Je pense d'ailleurs que nous avons un très bon bilan communal. Avec IFR, nous avons réalisé l'extension de la caserne, de l'hôtel de ville, du hall de sports, un théâtre et une école à Polleur, l'agrandissement de l'école de Jehanster". La touche PS ? "Nous amenons nos idées dans tous les dossiers, une touche constructive avec une grande loyauté".

En l'occurrence, le Psplus de Theux ouvre clairement sa liste... avec 12 femmes, 11 hommes, 12 candidats qui ne se sont jamais présentés et pas moins de 10 candidats non affiliés au PS. "Je n'aime pas le mot candidat d'ouverture, je préfère dire que ce sont des personnes qui ne se revendiquent pas d'un parti, qui veulent s'investir pour leur commune et qui, c'est logique, apprécient le travail réalisé par le PS", précise André Frédéric, plus confiant que jamais.

Parmi ses priorités, le Psplus en pointe trois : sécurité, routière notamment, mobilité et investissement dans les villages.