Liège

LIÈGE

Fedimmo a revu le projet en écartant la tour de la rue de Fragnée et en modifiant son profil

URBANISME Arrivé quelque peu en retard, Michel Firket, échevin liégeois de l’Urbanisme, semblait satisfait des modifications apportées au projet de nouvelle tour des Finances… reste encore à convaincre les Liégeois et particulièrement les riverains des rues voisines. Pas évident !

Ce mardi, l’équipe de Fedimmo, filiale de Befimmo, en charge de la construction de la nouvelle tour des Finances, a présenté la toute nouvelle version du projet. Suite à une première présentation, les remarques les plus diverses avaient été émises sur le projet initial.

Tour à tour la hauteur du bâtiment (118 m), son emprise au sol, son architecture ou encore l’impact sur la visibilité de la rue de Fragnée étaient pointées du doigt. Toutes les remarques semblent avoir été rencontrées, disent les promoteurs, à quelques exceptions près…

Parmi les remarques diverses, le déplacement du bâtiment était bien sûr conseillé, de manière à réduire l’impact de la tour sur son voisinage direct et en particulier pour les habitants de l’immeuble au coin de la rue de Fragnée et du quai de Rome. C’est ce qui fut réalisé puisque le bâtiment a non seulement glissé de manière à être à 30 m plutôt qu’à 16 m de la rue mais il a aussi subi une rotation . “De cette manière, l’angle de vue des habitants est aussi plus important vers l’esplanade” , explique Martine Rorif, directrice d’exploitation chez Befimmo. L’ombrage occasionné serait lui aussi réduit.

Et ce n’est pas tout… “le profil a aussi été modifié” , entendons l’architecture même du bâtiment. La tour ne présente plus cette rupture entre la façade sud (côté gare) et le toit mais est courbée, ses façades latérales sont par ailleurs plus étirées et plus rapprochées…

Au sol, le bâtiment socle (rez + 3) est complètement déplacé vers les rues de Fragnée et Bovy. Plus abondamment vitré, il sera relié à la tour par une seule passerelle… tout aussi vitrée.

L’éclairage , le respect de l’alignement de l’esplanade ou encore l’intégration de la pharmacie située sur le site actuellement sont autant d’autres remarques ici évoquées.

Le nouveau projet prévoit l’intégration de la pharmacie au rez-de-chaussée, des led le long des ailettes de la façade sud ou encore une zone “verdurisée” .

Enfin, l’accès au site a lui aussi été revu puisque le début de la rue de Fragnée sera placé à double sens, comme la rue Bovy. C’est dans ce dernier axe que les voitures pourront rejoindre le parking en sous-sol.

Au niveau du coût bien sûr, l’impact sera grand, plus 5 % sur les 91 millions jadis évoqués. Le 1er coup de pioche est annoncé pour mars 2012, l’inauguration à la mi-2014… sans recours !



© La Dernière Heure 2011