Liège Parmi ces derniers : les deux enfants de l’administrateur-délégué des Grignoux

La ville de Liège (re) deviendrait-elle une terre de joueurs d’échecs ? La question mérite d’être posée si l’on en croit le regain d’intérêt pour cette discipline exigeante et peu commune. En effet, sans compter ses membres plus anciens, ce sont près de 100 jeunes qui participent chaque vendredi au tournoi interne organisé par le Crelel, soit le club d’échecs historique de Liège. Lors du récent championnat de Belgique dédié à la jeunesse, 17 représentants du club liégeois - sur 28 jeunes Liégeois au total - ont défendu les couleurs de la ville, plusieurs d’entre eux s’illustrant.

Ainsi donc, deux ont terminé sur le podium de leurs catégories d’âge (à savoir moins de 8 ans et moins de 10 ans) et un troisième a quant à lui remporté le titre de champion belge francophone des moins de 14 ans. En cette fin du mois d’août, du 19 au 30, c’est un autre défi qui attend ces derniers, à savoir rien moins que le championnat d’Europe d’échecs pour la jeunesse. Et parmi les quatre jeunes francophones sélectionnés, trois sont issus de Liège, à savoir Izia et Nils Heldenbergh (troisième de Belgique des moins de 8 ans et champion de Belgique francophone des moins de 14 ans) ainsi que Calin Oloeriu (troisième de Belgique des moins de 10 ans).

Détail amusant : les deux premiers cités sont les enfants de Pierre Heldenbergh, lequel n’est autre que l’administrateur-délégué l’ASBL Les Grignoux gestionnaire de cinémas en centre-ville. En vue de cette échéance importante, les trois jeunes Liégeois champions d’échecs en herbe se sont entraînés sous la houlette du responsable jeunesse du Crelel (lequel est très actif en matière de formation des jeunes) mais aussi de Cémil Gulbas, un maître international d’échecs liégeois qui a été plusieurs fois champion de Belgique. Son rôle est d’accompagner et de coacher ces derniers avant et pendant le championnat d’Europe qui se déroulera à Riga. À noter qu’afin de s’y préparer au mieux, Nils, Izia et Calin viennent de participer au tournoi de la Vierge, soit un tournoi annuel pour adultes auxquels ils ont d’ailleurs donné du fil à retordre.

Pour le plaisir

Dès ce week-end, trois jeunes Liégeois champions d’échecs en herbe participeront donc au championnat d’Europe pour la jeunesse dans la capitale lettonne. Et parmi ces derniers, comme indiqué ci-dessus, deux sont les enfants de l’administrateur-délégué des Grignoux Pierre Heldenbergh. De quoi rendre leur papa, contacté par nos soins à la veille du grand départ, fier de sa progéniture. Et ce d’autant que mis à part le fait d’avoir partagé l’une ou l’autre partie avec ses enfants, Nils et Izia, ce dernier n’est pas vraiment un expert en la matière. "Chaque fois que l’on joue ensemble, ils me battent à plate couture", rigole-t-il ainsi. Dans le chef de Nils, âgé de 12 ans, et Izia, âgée quant à elle de 7 ans, on ne peut donc pas parler d’une tradition familiale mais plutôt d’un jeu pour lequel ils se sont passionnés. Interrogé par nos soins dans la foulée de son père, Nils, la tête bien sur les épaules, évoque les qualités nécessaires selon lui pour performer dans cette discipline. À savoir notamment la concentration et le calcul en plus de la maîtrise de soi. À noter que celui qui dit jouer "pour le plaisir avant tout" a déjà environ 200 parties d’échecs à son actif.