Liège

On parle aussi d'une grève au finish.

Ce mercredi matin, les organisations syndicales ont pu expliquer aux travailleurs, lors d’une assemblée générale, les nouvelles propositions émises ce lundi par la direction, relativement aux mesures d’économies touchant le personnel. Mais ces propositions ont été “rejetées en bloc par les travailleurs”, a expliqué ce mercredi Lina Cloostermans, secrétaire permanente CSC, “ils refusent que l’autorité réalise des économie sur leur dos”.

Pour rappel, les trois mesures qui crispent les travailleurs sont la suppression de 35 équivalents temps plein, la diminution de la prime de fin d’année et, surtout, le remplacement de la prime de 11 % pour prestations inconfortables.

Trois jours de grève ont d'ores et déjà été décidés, les 21, 22 et 23 février. "Les travailleurs sont déterminés : ils veulent aller au finish !"