Liège

Des explosifs ont été retrouvés sur l'individu.

C'est une scène d'une rare violence qui s'est produite ce mardi matin sur le terrain du FC Stembert, à Verviers. Un homme s’est fait exploser au milieu du terrain de football situé rue du Panorama, à Stembert, a indiqué la magistrate de garde au parquet de Verviers.

Vers 8h30, "un témoin riverain a appelé la police et indiqué qu’il avait vu une personne se placer au milieu du terrain de football avant de se faire exploser", a indiqué le parquet qui nous confirme la présence d'explosifs sur l'individu. Personne d’autre n’était présent sur le terrain au moment de l’explosion. Plusieurs riverains ont cependant entendu la détonation.

La zone de secours 4, Vesdre Hoëgne et Plateau et le service de déminage se sont rendus sur place. Des chiens ont été nécessaires pour détecter d'autres charges explosives sur les lieux du drame.

Un large périmètre de sécurité a également été dressé et élargi en cours de journée par la police autour du terrain de football afin de permettre aux services de secours d’intervenir sans danger.

L’enquête est en cours en vue de déterminer les motivations et l’identité de la personne, a ajouté le parquet qui donnera plus d'informations vers 17 h.

Un acte isolé

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un "acte isolé et non d'un attentat terroriste", affirme le bourgmestre f.f. de Verviers Hasan Aydin qui attend encore la confirmation du parquet. "Là où il était positionné, au milieu du terrain de football, on pense qu'il ne souhaitait atteindre que lui-même", nous précise-t-il. Par ailleurs, toujours selon les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que l'homme se soit fait explosé à l'aide d'une ceinture explosive car "le corps a été coupé net au niveau du bas du dos". Quant à l'identité de la victime, "il s'agirait de quelqu'un qui habite le quartier"

Vers 16 heures, le service de déminage avait quitté les lieux. Le périmètre de sécurité devrait être levé dans les prochaines minutes.