Liège L’école communale liégeoise fondée il y a 150 ans va lancer une année jubilaire

Alors que l’attaque perpétrée fin mai est encore dans toutes les têtes, l’athénée Léonie de Waha, sise boulevard d’Avroy, se prépare à une année de célébrations. En effet, l’école communale liégeoise, qui compte environ 1.100 élèves répartis entre le primaire et le secondaire, fête en 2018 un triple anniversaire.

À savoir respectivement les 150 ans de l’Institut supérieur de demoiselles, fondé en 1868 par Léonie de Waha mais aussi les 80 ans du bâtiment actuel du lycée de Waha inauguré en 1938 après avoir été construit par l’architecte Jean Moutschen. Sans oublier les 20 ans de la pédagogie dite active (de type Freinet) et immersive (tant en anglais qu’en néerlandais) qui a fait la réputation et le succès de l’école liégeoise.

Du côté des autorités communales, l’échevin de l’Instruction publique Pierre Stassart (PS) met en évidence que "l’école a permis de tout temps l’émancipation des femmes". En charge des Travaux, son collègue Roland Léonard (PS) évoque quant à lui les importants investissements déjà réalisés par la Ville en vue de rénover ce "fleuron patrimonial liégeois" ainsi que les dossiers relatifs tant à la salle des fêtes qu’à la piscine où des études sont en cours et des subsides attendus.

Dans le cadre de cette année jubilaire, les élèves et le corps enseignant ont été associés à la mise sur pied de plusieurs manifestations. "Ces festivités seront marquées du sceau de l’innovation", souligne Rudi Creeten, préfet des études, précisant en outre que "l’athénée Léonie de Waha a toujours nagé à contre-courant".

Disant promouvoir "un enseignement de qualité dans un bâtiment de qualité", ce dernier évoque notamment plusieurs publications à venir dont celle d’un Carnet du patrimoine spécifique. À celui-ci, sous la direction d’un professeur d’histoire de l’école et de l’ancien directeur, s’ajouteront une monographie, publiée dans un an, et une autre publication consacrée à la pédagogie active et immersive.

L’ouverture officielle aura lieu le 7 septembre dans le cadre des Journées du patrimoine avec l’inauguration d’installations artistiques ainsi que celle durant le week-end d’un parcours voulu permanent de visites guidées.