Liège

Les travaux, dont le coût est estimé à 64 millions d’euros, ont débuté vendredi

FLÉMALLE Le ministre wallon des Travaux publics, Benoît Lutgen (CDH), a lancé vendredi les travaux de mise à grand gabarit de l’écluse d’Ivoz-Ramet (Flémalle) sur la Meuse liégeoise. Avec 11,3 millions de tonnes en 2010, Ivoz-Ramet est l’ouvrage hydraulique le plus fréquenté de tout le réseau navigable wallon et était saturé.

Les travaux, d’une durée de 45 mois, permettront de doubler l’actuelle écluse de 136 mètres de long et 16 de large d’une écluse de 225 mètres de long et 25 de large, capable dès lors d’accueillir des bateaux de 9.000 tonnes.

Le coût des travaux est de 64 millions d’euros, avec un subside européen de 20 millions, et 30 millions prêtés par la Banque européenne d’Investissement. C’est la Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures (Sofico) qui finance la construction et assurera l’exploitation de l’ouvrage.

La mise à gabarit de l’écluse d’Ivoz fait partie d’un large plan de mise à gabarit (2.000 tonnes) global du réseau wallon à l’horizon 2020 et de développement des ports fluviaux qui représentera 750 millions d’investissement, “dont 450 millions sont déjà garantis” , dit le ministre Lutgen.

Après Ivoz, c’est l’écluse de Lanaye qui sera mise à gabarit (travaux à l’automne) puis celle d’Ampsin. D’importants travaux sont également prévus sur la liaison Seine-Escaut.



© La Dernière Heure 2011