Liège Aucun des deux candidats encore en lice n'a obtenu les 50 % nécessaires !


Le deuxième tour de l'élection rectorale à l'Uliège n'a pas permis de déterminer le nouveau patron de l'Alma Mater liégeoise. En effet, les statuts sont clairs pour être élu, le futur recteur doit rassembler sur son nom plus de 50 % des suffrages. Or, l'électeur a le choix entre les deux candidats mais peut également donner sa voix "à personne".

C'est ce qui est arrivé en grande partie. En effet après le dépouillement, il est apparu que Pierre Wolper a obtenu 43,7 % des suffrages, le recteur sortant, Albert Corhay, en obtenant à peine 26,72 %. Le vote "A personne" a, quant à lui, rassemblé 29,58 % des suffrages. Un fameux désaveu pour les deux candidats.

Une nouvelle élection doit donc être organisée, dans les mois qui viennent. Un nouvel appel sera lancé par l’Université de Liège avec, en conséquence, la possibilité pour les trois candidats non élus, et d'autres de se lancer dans la bataille.