Liège Le voisinage et son employeur s'inquiétaient de ne plus avoir de nouvelle d'elle depuis trois semaines...

C'est une épouvantable découverte qui a été faite, vendredi soir, rue du Paradis à Verviers. Alertée par une dame qui s'inquiétait de ne plus avoir de nouvelle de sa voisine alors qu'elles se parlaient très régulièrement, la police de la zone Vesdre a ouvert une enquête concernant la disparition d'une Verviétoise de 61 ans. Contact fut alors pris avec l'employeur de la dame qui a confirmé l'absence prolongée de son employée alors que ce n'était pas du tout son genre.

La police s'est finalement rendue au domicile de la sexagénaire, ouvrant la porte avec la clé que cette dernière avait confiée à une amie. C'est là que les policiers, en fouillant la maison, on fait la terrible découverte.

La malheureuse gisait sans vie, emballée dans des sacs, sur le sol de son garage.

L'intervention d'un tiers est évidente, au moins pour emballer la dame. Cela ne veut pas pour autant dire que le décès est d'origine criminelle. Les policiers pensent en effet qu'il est possible que la malheureuse soit morte accidentellement et emballée par quelqu'un. Toutefois, la thèse de l'acte criminel est privilégiée. Une autopsie est, en tout cas, prévue début de la semaine prochaine pour éclaircir les causes de la mort de la Verviétoise. Une mort qui, selon les premières constatations, devrait remonter à plusieurs semaines.

Le dossier a été mis à l'instruction et une descente a eu lieu sur les lieux du drame.