Liège

Écolo s’insurge contre ce projet… La zone est en passe de devenir agricole

LIÈGE Les débats furent animés à propos des coteaux de la Citadelle lors du dernier conseil communal de Liège. Et pour cause. Si formellement, il s’agissait de voter sur “ la réalisation d’un plan d’aménagement révisionnel sur le site des Coteaux ”, l’enjeu caché par ces termes indigestes serait bien de transformer complètement cette zone. Cet attrait touristique liégeois passerait en effet de zone verte en zone agricole. L’objectif est de permettre, sur six hectares, l’implantation de vignobles… et de recréer ainsi sur les flancs mosans une tradition oubliée. Pas mal ! En apparence peut-être mais le projet serait éminemment néfaste pour le site estiment les Écolos qui s’insurgent contre l’idée.

“Il est très clair pour nous que ce dossier fait fausse route , estime de son côté Brigitte Ernst (Écolo), le collège va engager une étude pour rien, pour un projet difficile à défendre. Transformer six ha d’espaces verts au centre de Liège en zone agricole. C’est un projet démesuré” .

Le coût du plan n’est pas anodin par ailleurs… 40.000 € ! Pour Bénédicte Heindrichs, cheffe de groupe, il est intolérable de “casser une dynamique lancée il y a 20 ans sur les Coteaux simplement parce que deux entreprises présentent un projet” , celui de créer un vin de Liège en l’occurrence. Le ton n’est pas amical...

De son côté, le bourgmestre Willy Demeyer, comme l’échevin de l’Urbanisme et de l’Environnement Michel Firket, précise que ceci “n’est nullement une manière de préjuger de l’issue du projet” .

“Il s’agit simplement de créer une zone capable de recevoir des vignobles” . Par ailleurs, bien que six hectares soient concernés, le projet ne s’étendrait pas sur plus de quatre hectares… C’est déjà trop estiment les opposants.

Pour l’heure, les terrains visés sont toutefois privés. S’ils devenaient vignobles, un argument est bien sûr l’ouverture de la zone pour créer des promenades accessibles au grand public. Didier Reynders préfère ironiser au nom du MR : “des vins sur un terrain en pente, ça existe ! Si si !” . Seuls les Verts ont refusé de voter le point.



© La Dernière Heure 2011