Liège

Trois personnes ont été déférées lundi au parquet de Liège à la suite d'une violente agression survenue dans un établissement Horeca d'Ans dimanche vers 2 heures du matin.

Les jours de la victime sont d'ailleurs toujours considérés comme en danger. Un Ansois de 32 ans, déjà connu de la justice, et deux soeurs, âgées de 34 et 46 ans, se sont rendus dans un café de la Nationale 3 d'Ans peu avant deux heures du matin. Malgré leur état d'ébriété, ils ont été servis avant de se disputer entre eux et avec la serveuse, selon les témoins. Un des clients, domicilié à Ans et âgé de 55 ans, s'est interposé et a calmé les esprits.

Le trentenaire s'est alors retourné contre lui et l'a roué de coups de pied et de poing, sous les encouragements des deux femmes. Il a fallu l'intervention d'un tiers pour sortir la victime, presque inconsciente, du café. Elle a été conduite dans un état préoccupant à la Citadelle de Liège où on a découvert un hématome sous-dural. Elle se trouve en observation pour quelques jours encore et son état demeure critique.

Le trio a été interpellé en deux temps. Deux des protagonistes ont été arrêtés deux heures plus tard dans un autre café d'Ans alors qu'ils étaient à nouveau impliqués dans des faits de violence. Et c'est grâce au témoignage de la victime et à l'analyse des caméras de vidéo-surveillance que tous les suspects ont été interpellés.