Vous partez ? La police veille

Jessica Defgnée Publié le - Mis à jour le

Liège

En 2011, Liège a connu une recrudescence des cambriolages

LIÈGE Alors que la police de Liège avait enregistré une diminution des vols dans les habitations en 2009 et 2010, ce type de méfait s’est révélé être en recrudescence en 2011. Ce sont ainsi 2.479 faits, dont 35 % de tentatives, qui ont été constatés sur le territoire de la zone de police de Liège.

Aussi, à la veille des vacances d’été, il est bon de rappeler aux Liégeois et Liégeoises qu’ils peuvent solliciter une surveillance de leur immeuble, durant leur absence, auprès du commissariat dont ils dépendent. Une demande qu’ils peuvent d’ailleurs formuler tout au long de l’année, quelle que soit la raison (hospitalisation, voyage d’affaires…).

Dans le cadre de l’opération Police veille, ce sont 517 demandes de citoyens liégeois qui ont été adressées à la police de Liège en 2011. Ce qui a représenté pas moins de 1.838 passages de policiers. “Soit entre trois et cinq passages durant la période d’absence” , souligne Pascal Gillot, inspecteur principal à la police de Liège. “Ils font le tour de l’habitation pour constater qu’il n’y a pas de dégâts, regardent si les propriétaires n’ont rien laissé traîner qui pourrait être utilisé; comme une échelle; ou s’il n’y a pas de manège suspect. Et s’il y a un problème, ils préviennent la personne de contact.”

Les cambriolages sont commis par des bandes organisées, qui proviennent d’autres pays et disposent de fausses identités, mais pas seulement… Des toxicomanes à la recherche d’objets faciles à vendre peuvent également s’introduire par effraction dans des habitations ou des caves d’immeubles mais aussi des personnes qui s’intéressent aux œuvres d’art, aux matériaux de construction.

Les habitations en rénovation ou en construction sont donc également visées… “On découpe de belles rosaces, on enlève des portes avec vitraux ou des Delfts… Il vaut mieux installer au dernier moment les radiateurs et vannes thermostatiques… “ , conseille-t-il. “De manière générale, les auteurs emportent du numéraire; des bijoux; du matériel informatique ou électronique; des téléviseurs…”

Pour bénéficier de ce service gratuit, il faut se procurer le formulaire d’inscription auprès de votre agent ce quartier, au commissariat ou sur le site Internet de la police de Liège. Déposez-le, ensuite, dans votre commissariat.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner