Liège

Les conseillers ont marqué leur accord

Au début du mois de mai dernier, le collège de Wanze remettait un avis défavorable au projet de centre commercial, chaussée de Wavre, à côté du Delhaize local. À l’issue de l’enquête publique, plus de mille réclamations avaient été déposées et ce pour une commune qui compte seulement 13.000 habitants. Le promoteur Mercure souhaite y dédier 6.000 m2 aux commerces. D’abord favorables au projet, les autorités communales ont finalement suivi l’avis de population et de l’opposition Ecolo, jugeant finalement le projet "démesuré" et plus actuel.

La raison de ce retournement ? Le PCA La Bergère et Derrière la Ferme, soit le plan communal d’aménagement aujourd’hui appelé Schéma d’orientation local (SOL), avait été approuvé en 2004. En une quinzaine d’années, la situation urbanistique et économique ainsi que la mobilité de la commune ont beaucoup évolué, de même que les besoins et normes en matière d’économie d’énergie et de développement durable. "Il y a de plus en plus de voitures avec les problèmes de mobilité que l’on connaît. Il y a aussi eu la construction d’un centre commercial à Ben-Ahin, à 1,5 km de Wanze…", explicite Bernard Lhonnay, échevin de l’Urbanisme.

En séance du lundi 2 juillet dernier, les conseillers communaux, sur proposition du collège, ont marqué leur accord sur la révision totale du SOL. Ils ont également approuvé le cahier des charges relatif à la désignation d’un bureau d’études qui sera chargé de réfléchir à un nouveau projet d’aménagement qui pourrait comprendre des logements mêlés à des commerces. Un marché public pour désigner celui-ci est lancé. Le montant de ce marché est estimé à 60.000 € TVAC. L’objectif est ainsi d’actualiser les options et prescriptions urbanistiques qui sont devenues obsolètes.

À noter que ce même PCA prévoit l’aménagement d’un lotissement de 180 maisons dont 70 sont déjà sur pied. Un travail qui est réalisé par la société Thomas et Piron.