Luxembourg Les suspects avaient été arrêtés à bord d’une voiture contenant la quasi-totalité du butin

Le 28 mars 2017, la bijouterie Ledoux faisait l’objet d’une spectaculaire attaque bélier sur la Place aux Foires de Marche-en-Famenne. Arrêtés deux jours plus tard dans la foulée d’un autre cambriolage aux Pays-Bas, les malfrats d’origine roumaine viennent d’être condamnés à 16 mois de prison par le tribunal correctionnel de Marche. Ils s’en étaient pris à la vitrine du commerce à coups de masse, avant de repartir à bord d’une voiture Golf en emportant une quarantaine de bijoux.

"La scène a duré environ trois minutes", nous expliquait le gérant à l’époque. "Les voleurs ont donné entre 40 et 50 coups de masse dans la vitrine." La police néerlandaise les avait interceptés deux jours plus tard, à bord de la voiture dont ils s’étaient servis pour le cambriolage.

Malgré la présence à bord de 38 bijoux étiquetés Bijouterie Ledoux, les quatre suspects ont toujours nié leur implication dans l’attaque de la bijouterie. Ils expliquaient s’être rencontrés par hasard alors qu’ils dormaient dans la rue. "On a rencontré quelqu’un dans un parc qui nous a proposé cette voiture. On ne savait même pas qu’elle avait été volée." Des explications qui n’ont pas convaincu le tribunal, qui vient de les condamner à 16 mois de prison assortis d’un sursis partiel.

N.P.